09/01/2014

Paris Tribal show 2014 first edition

PARIS TRIBAL

 

1503326_649875031721101_210200957_n.jpg

 

NEW ART TRIBAL HAPPENING
 
PARIS TRIBAL
 
3 to 6 APRIL 2014
 

PARTICIPANTS: Aethiopia, Galerie Bacquart, Galerie Alain Bovis, Galerie Olivier Castellano, Galerie Dulon, Entwistle, Galerie Yann Ferrandin , Galerie Flak, Indian Heritage, Galerie Kanaga, Galerie Alain Lecomte, Galerie Cédric Le Dauphin, Pascassio Manfredi, Galerie Mermoz, Galerie Anthony Meyer, Galerie Alain de Monbrison, Galerie Noir D'Ivoire, Galerie 29 Lucas Ratton, Galerie Ratton, Galerie SAO, Galerie Schoffel-Valluet, Galerie Renaud Vanuxem, Voyageurs et curieux.
 
 
 

05/11/2012

Alberto Giacometti - un homme parmi les hommes

THE

 INTERDISCIPLINARY

POINT OF VIEW

*****

THE ARTISTS

**************

ALBERTO GIACOMETTI

UN HOMME PARMI LES HOMMES

Interview en noir et blanc de 1963 du sculpteur dans son atelier au 46, rue Hippolyte-Maindron à Paris.

 

alberto giacometti.JPG


Alberto Giacometti répond aux questions tout en travaillant sur une ébauche en terre d'une sculpture.

Il explique que la sculpture étant le domaine qui lui échappait complètement il était nécessaire pour lui de faire de la sculpture afin de s'en débarrasser, sans jamais y parvenir puisque ses oeuvres ne correspondent pas à ses désirs. "Chacun devient tout le monde, tout en restant particulier".

 

DSCF2539.JPG


Il raconte son arrivée à Montparnasse, ses rencontres avec les surréalistes vers 1928-1930, sa première rupture au moment du départ d'Aragon du mouvement surréaliste.

Il parle de son intérêt pour la figure humaine, il veut savoir comment se tient la tête dans l'espace.

L'impressionnisme, Les arts primitifs, la photographie, le cinéma ont entraîné la dévalorisation du sujet dans la peinture.

 

DSCF2547.JPG


Il est revenu à la peinture quand il n'a plus cru à la vision photographique.

Il explique son rapport à l'idée de la mort, sa peur du noir et son besoin de lumière.

Pour lui, le spectateur ne voit jamais ce que lui a vu, et donc il y a un continuel malentendu.

Extrait de l'interview d'Alberto Giacometti à Zurich dans une salle de l'exposition qui lui est consacrée en 1963.

 

DSCF2607 - Copia.JPG


Pour lui, son travail n'est jamais qu'une série d'esquisses qui lui donne l'impression d'avancer dans sa compréhension de ce qu'il cherche. Son oeuvre n'est qu'un tâtonnement autour de ce que pourrait être la sculpture ("Les heures chaudes de Montparnasse", Jean-Marie Drot, 1963).



21/07/2012

NEGERPLASTIK CARL EINSTEIN LE SOURCES DE L'ART PREMIER

L'AVENTURE DES ARTS PREMIERS

L'évolution d'un regard

*

LE SOURCES

*

IV

***

EN ROUTE VERS LE LOUVRE

Enquête des Arts lointains: Seront-ils admis au Louvre?

Felix Feneon

1920  

"Lorsque le musée du Louvre recevrà l'art nègre, il y trouvera non son complément, mais son principe"

 Lucie Cousturier, peintre et escrivain, 1920

see more on  

http://ethnoflorence.skynetblogs.be/archive/2012/07/19/en...

*****

ALFRED STIEGLITZ

Galerie

291

1916

TEXT BY

M.DE ZAYAS

"Modern art is not individualistic and esoteric and even less an expression of a spontaneus generation." 

SEE MORE 

ON

http://ethnoflorence.skynetblogs.be/archive/2012/07/20/al...

****

ROGER FRY

SCULPTURE NEGRE

VISION AND DESIGN

1920

 

Ce qui distingue pour Fyes la sculpture africaine de la tradition occidentale est sa  "complete plastic freedom," 

 

et la possibilité de créer "forms in three dimensions"  SEE MORE ON  

http://ethnoflorence.skynetblogs.be/archive/2012/07/20/ro...

*******

CARL EINSTEIN

NEGERPLASTIK

1915

Negerplastik

est

l'un des premier lien entre l'art nègre et le mouvements de l'art moderne.

 

L'auteur fut le premier à présenter la sculpture traditionnelle africaine en termes esthétiques, par opposition à  le artefacts ethnographique, postulant une façon de voir l'espace :   "plastiches Sehen" qui aborde les problèmes du cubisme. 

 

Ce n'est pas une histoire de la sculpture africaine car elle ignore les peuples qui ont fait des sculptures.

 

Einstein adhéré à la théorie que la sculpture "parlé" directement au spectateur et ne nécessitent donc pas

informations de fond.

 

negerplastik00einsuoft_0041[2].jpg

negerplastik00einsuoft_0044[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0046[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0047[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0048[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0049[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0050[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0052[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0054[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0055[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0056[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0057[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0058[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0059[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0060[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0062[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0064[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0073[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0076[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0079[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0080[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0082[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0085[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0086[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0088[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0094[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0097[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0103[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0104[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0105[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0107[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0126[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0127[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0128[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0129[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0131[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0132[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0133[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0134[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0137[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0139[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0141[1].jpg

negerplastik00einsuoft_0148[1].jpg

 

 

PHOTO CREDIT OF

www.archive. org

http://archive.org/details/negerplastik00einsuoft

***
**